Projet Agro-Sylvo-Pastoral et Industriel (PASPI)

[smartslider3 slider= »4″]

Projet Agro-Sylvo-Pastoral et Industriel (PASPI)

Elevage

Type de projet : Privé
Region: Koulikoro
Montant d’investissement (millions FCFA) : 5 947
Montant d’investissement (Euro) : 9 066 100
Montant d’investissement (USD) : 10 619 592

Projet Agro-Sylvo-Pastoral et Industriel (PASPI) à Sadiouroubougou et Senkoro dans la commune rurale de Baguineda, région de Koulikoro
Les fermes agropastorales de Sadiouroubougou et Senkoro ont été créées en 1983 sur deux titres fonciers de 35 ha (Sadiouroubougou) et 335 ha (Senkoro). Avant mars 1991, les activités menées sur les deux fermes étaient les suivantes : ‘ – Sadiouroubougou : élevage de bovins notamment de laitières, d’ovins, aviculture culture de fourrage, culture de mais et de sorgho ‘- Senkoro : cultures maraichières (tomate, melon, échalote), cultures fruitières (mangue, papaye, ananas), cultures céréalières (maïs). L’exploitation des fermes a été interrompue en mars 1991, suite au coup d’état de l’époque. Il s’en est suivi une jachère de longue durée et la dégradaion des équipements agricoles et des réseaux d’irrigation. La reprise des activités est en cours depuis un certain teps avec quelques travaux de réhabilitation et quelques activités agricoles (2 ha de papaye) et d’élevage de vaches laitières. Compte tenu du potentiel important des deux fermes dans les domaines de la production de lait (laiterie) et de viande (abattoir), une étude de faisabilité a été réalisée pour augmenter la production et la productivité et contribuer ainsi à augmenter l’offre de lait et de viande de qualité au Mali et dans les pays de la sous-région.

Enjeux :

Insuffisance de l’offre de lait local: Avec un cheptel estimé en 2015 à 10, 623 millions de bovins, 15,143 millions d’ovins et 21,087 millions de caprins, le Mali est le plus grand pays d’élevage de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et le deuxième de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) après le Nigéria. Malgré cet important cheptel, le Mali a importé du lait et des produits laitiers pour 16,990 milliards de FCFA en 2011, 16,591 milliards en 2012, 19,303 milliards en 2013 et 20,747 milliards de FCFA en 2014 Faible valorisation de la viande au Mali : Le marché du bétail et de la viande ne permet pas au Mali de bénéficier de la valeur ajouée issue de la transformation. Les normes internationales ne sont pas respectées au niveau des abattoirs, notamment au niveau de l’Abattoir Frigorifique de Bamako (AFB). Ce qui réduit sensiblement les quantités de viande exportée e oblige les acteurs de la filière exporer le bétail sur pied.

Objectifs :

Le Projet Agro-Sylvo-Pastoral et Industriel (PASPI) a pour objectif global la création de richesse à travers la transformation et la commercialisation des produits de l’agriculture et de l’élevage. Les objectifs spécifiques sont les suivants : (1) promouvoir les cultures fruitières et maraichères, notamment la mangue, la tomate et le melon, (2) appuyer le développement des cultures céralières (riz, maïs), (3) promouvoir les filière de bétail, viande et lait dans la zone du projet à travers la création et l’exploitation d’une laiterie et d’un abattoir modernes (4) développer la pisciculture et l’apiculture, (5) créer des emplois ruraux pour les paysans de la zone du projet et de la ferme (ouvriers spécialisés, conducteurs d’engins et camions) et (6) organiser les paysans et les éleveurs dans le cadre de leur collaboration à la réalisation des activités du projet, notamment en ce qui concerne l’approvisionnement du projet en manges, tomates, lait, bovins, etovins/caprins à emboucher.*

Besoins :

Partenariat

Revenir à la page Élevage

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrench